• Visites au fil de l'Art

Amboise, ville royale!

Adepte des voyages au long court, voilà deux étés que je dois me "contenter" de visiter les belles régions de France métropolitaine. Entendons-nous bien, la métropole offre mille et une merveilles, je me languis simplement de pouvoir à nouveau explorer de lointains horizons.


Cet été, ce sont quelques jours dans la vallée de la Loire qui m'ont permis de découvrir ou de redécouvrir certains de ses joyaux.

D'abord, un château que j'avais vu de loin, en voiture, il y a des décennies, sans pouvoir y entrer: le château royal d'Amboise! Cette fois, ça y est, je l'ai visité! Joie, bonheur!


Je n'ai pas été déçue du tout, et même très agréablement surprise. Y accédant durant la pause déjeuner, la fréquentation était tout à fait correcte, et nous a permis de bien profiter des histopads mis à disposition de chaque visiteur. Il s'agit de petites tablettes donnant toutes les informations nécessaire sur la pièce dans laquelle on se trouve, ainsi que des images de ladite pièce lorsqu'elle était occupée. Moi qui ne suis pas souvent fan des accessoires devant améliorer la visite, notamment de tout cet attirail tactile et/ou participatif, qui en général ennuie une grande partie des visiteurs sous prétexte d'attirer un autre type de clientèle, eh bien, je dois dire que j'ai trouver ce dispositif très pertinent. Il ne gêne en aucun cas les personnes alentour car ne hurle pas dans les écouteurs (ou sans les écouteurs, d'ailleurs), et on est libre de l'utiliser ou pas.

Le château royal d'Amboise couvre une longue période historique, et les salles sont meublées correctement, ni trop, ni trop peu. Avec l'aide du support de visite, on saisit vraiment le rôle de cette bâtisse, et ce qui s'y est joué, de la Renaissance au XIXe siècle.

Le château a en effet été occupé par la famille d'Orléans, sous le règne de Louis-Philippe, mais ce qui en fait en grande partie la renommée, c'est la chapelle… un illustre Italien y séjourne encore sous les dalles…


Léonard de Vinci est mort en 1519 au Clos-Lucé, à quelques pas du château royal d'Amboise.

Il fut inhumé au château royal à sa demande, dans l'église collégiale Saint-Florentin, détruite en 1807.

Ce sont donc ses restes présumés, trouvés lors des fouilles menées en 1863, qui ont été transférées dans la chapelle.



En cas de doute sur l'emplacement de cette dalle, suivez la queue qui se forme…



Pour sortir du château, on emprunte la tour des Minimes, fantastique exemple d'architecture castrale de la Renaissance, actuellement orné de peintures contemporaines de Charlotte de Maupeou. Elle revisite un certains nombres de portraits de la Renaissance, et les réinterprète. Bien que monumentaux, on peut passer à côté sans les voir, tant la tour est impressionnante! Amateurs de technique, régalez-vous!


Enfin, on profite alors du jardin, vraiment très agréable, mêlant points de vue joliment mis en valeur, plantes exotiques, mémorial en l'honneur des membres de la suite d'Abd el-Kader morts à Amboise (car l'émir y a été enfermé plusieurs années) et art contemporain.

Vraiment, le château royale d'Amboise vaut très largement qu'on y prenne le temps!



Toujours à Amboise, le site qui attire le plus de visiteurs, est le Clos-Lucé. Il faut dire que Léonard de Vinci y a séjournée durant les trois dernières années de sa vie, mais surtout, que les propriétaires actuels en font tout un battage!

J'attendais beaucoup de cette visite, tout en y étant un peu réticente: je craignais que ce soit too much. Eh bien, mes craintes ont été confirmées. Trop de visiteurs dans un petit espace, à la queue-leu-leu durant toute la visite, le pire étant les salles du rez-de-chaussée dans lesquelles ont été proposées des réalisations en trois dimensions des machines les plus célèbres de Léonard.

Dans le détail: les pièces d'habitations sont belles, de beaux volumes, mais je reste perplexe quant au mobilier: dans le dépliant de visite fourni, il est très difficile d'apprécier quels meubles sont originaux et quels meubles sont des reconstitutions. M'est avis que la majorité appartient à la seconde catégorie (ce qui ne pose pas forcément de problème, à condition de bien l'indiquer et de signaler clairement qu'il s'agit d'une évocation!).


Un exemple ci-dessus: dans la chambre de Léonard, les deux meubles sont originaux, c'est bien signalés, mais rien n'est indiqué pour le lit. Par ailleurs, si les deux meubles datent bien du XVIe siècle, on ne connait pas leur provenance....Alors bien sûr, ce peut être le cas partout, mais ici, on nous fait croire que tout est comme à l'époque de Léonard de Vinci, comme si les lieux avaient été oubliés et désertés après 1519... c'est un problème.

Idem pour les ateliers et bureaux de Léonard. La mise en scène est agréable, c'est évident, mais les fac-similés tant vantés ne sont pas forcément de bonne qualité, ou ont vieilli. Une mention spéciale tout de même pour le cabinet de curiosité, car il a le mérite de montrer à quoi cela ressemblait.


Les jardins sont plutôt agréables, bien qu'encore une fois, les réalisations de machines en trois dimensions reprennent exactement celles vues dans le château, en plus grand. La nouvelle attraction, concernant les peinture et dessins de Leonard, permet une immersion dans son art, mais n'attirera pas ceux d'entre vous qui ont pu voir les oeuvres en vrai. Bien sûr, tout le monde n'a pas la chance de voir les oeuvres originales de Léonard, et ce dispositif est intéressant de ce point de vue. D'une manière générale, je n'ai pas été touchée par ce site, que je qualifie de "Disneyland de Léonard". Il y avait sans doute trop d'attentes de ma part, déçues par la configuration et la réalité des lieux. A vous de vous faire votre opinion!


En résumé, pour ma part, le château d'Amboise est fantastique, le Clos-Lucé dispensable.


Belle journée à vous!


Mélanie






18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout