• Visites au fil de l'Art

Visite de la Tour aux Figures

Après plusieurs années de fermeture, un changement de propriétaire et des travaux de restauration, la Tour aux Figures, de Jean Dubuffet, a rouvert au public le samedi 12 septembre. Et il se trouve que j'ai fait partie de ses premiers visiteurs! Alors, je vous raconte....



La Tour aux Figures, quézako?

Eh bien, c'est ce drôle de monument, érigé dans le parc départemental de l'île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux. A 5 minutes de chez moi, vous vous doutez que j'étais intriguée et que j'ai sauté sur l'occasion!


Projet longtemps maturé par Jean Dubuffet, un artiste français très atypique, qui a interrompu sa formation aux Beaux-Arts pour sortir du carcan de cette institution. Après avoir vécu plusieurs vies professionnelles, il revient à l'art, mais par le côté hors des sentiers battus.


Vous connaissez sans doute ce terme d'art brut? Oui! C'est Dubuffet qui l'a inventé!

L'art brut, c'est l'art des marges, de ceux qui ne sont pas dans le cénacle: les enfants avant l'école primaire, les fous...tous ceux que la société n'a pas encore modelés, formés à ces attendus culturels et ces clichés rebattus et admis.


Dubuffet veut sortir des cadres, aussi bien en ce qui concerne les formes que les matériaux: il utilise du gravier, du ciment, ailes de papillons, des papiers journaux...


En menant ces recherches, Dubuffet invente un monde imaginaire, fait de formes étranges, ne renvoyant à aucune référence habituelle, l'Hourloupe.

C'est ainsi que dès 1967, une maquette de la Tour aux Figures est créée, qui devient une sculpture monumentale de 24 m de haut en 1988. L'artiste, à qui l'Etat avait passé commande en 1983, obtient de l'ériger dans le lieu de son choix, mais ne la verra jamais, car il meurt quelques mois avant le début des travaux.



En fait d'une oeuvre, il s'agit en réalité de deux œuvres, imbriquées l'une dans l'autre. La Tour aux Figures est la partie externe, sur laquelle Jean Dubuffet a peint dans des couleurs très limitées (bleu, rouge, blanc et gris) des formes étonnantes, qui doivent laisser travailler l'imagination de chacun.

A l'intérieur, on entre dans une grotte dans laquelle on monte au lieu de descendre, on perd ses repères car rien n'est plat ou plan; d'une blancheur soulignée de traits noirs, qui participent à la confusion spatiale du visiteur, c'est un espace qui perturbe. On a vraiment l'impression de pénétrer dans une cavité presque vivante....c'est le Gastrovolve!


Je ne peux malheureusement pas vous en montrer de photo, sauf celle de la porte, car celles-ci sont réservées à l'usage strictement personnel.


Une question reste pour moi en suspens: dans des documentaires, on parle, pour le Gastrovolve, d'un lieu de méditation créé par Dubuffet...voulait-il alors qu'il soit ouvert au public?


J'ai pu découvrir l'intérieur de cette tour intrigante grâce à une visite guidée (par une de mes copines, Anne!!), gratuite en ce week-end d'ouverture, gratuite encore pour le week-end des Journées du Patrimoine (19&20 septembre 2020). Attention, les groupes sont limités à 12 personnes, ce qui est logique quand on connaît l'intérieur du monument. Pour vous y inscrire, allez sur tourauxfigures.hauts-de-seine.fr (ce sont eux les propriétaires depuis 2015); et surtout, allez-y vite, parce que vous la configuration glissante de l'intérieur, ça risque de ne pas rester ouvert longtemps!


Ah oui, et surtout, si vous n'êtes pas stables sur vos pieds, abandonnez l'idée!


Belle visite à vous!


Mélanie


 

+33 (0)6 87 30 14 79

©2020 par Visites au fil de l'art. Créé avec Wix.com